Posts Tagged poireau

Potager en Juin

1 mois après les plantations, le bilan est plus que positif ; pourvu que cela dure !!!

Les salades, framboises, cassis et groseilles donnent à foison.

Les courgettes atteignent une envergure de 60 cm et les premiers légumes mesurent déjà presque 10 cm.

Les premières fleurs des melons apparaissent, les feuilles commencent à courir et s’échappent des planches.

Les brocolis et choux rouges ont pris du volume et les cœurs se forment.

Les pommes de terre se sont invitées un peu partout dans le jardin, même dans les parterres de fleurs… à suivre

Les capucines, œillets d’inde et sauges fleurs donnent de la couleur au potager, et les soucis et bourraches font leur apparition. La chicorée sauvage est en fleur… et quelles fleurs !

Les premières tomates sont là… encore vertes mais elles sont présentes sur de beaux pieds robustes

Les poireaux se sont bien adaptés au côté de leurs copines les tomates… L’association semble efficace.

Bien hâte de récolter les premières courgettes !!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Potager début juin

Les semaines ensoleillées de mai ont été profitables au potager ; le cabanon est presque terminé et les légumes prennent place petit-à-petit.

J’ai apporté quelques modifications par rapport à ma planification initiale. L’échec des petits pois et les températures d’avril ont perturbé quelque peu l’implantation d’origine. De plus, certains légumes ne sont pas adaptés à la culture en petits carrés ; je  lui préfère, finalement, la culture en rectangle ou en ligne : implantation juin 2012.

Il reste pas mal de carrés vides, notamment sur la planche 2 B ; cela va me permettre d’ajouter des tomates et des radis, et de repiquer une seconde fois les poireaux cet été.

Planches 1

Les derniers épinards ont été récoltés et ont servis à la réalisation d’une délicieuse recette empruntée à Nicolas. Mes filles, après les grimaces incontournables du « Qu’est-ce qu’on mange ? – Une quiche au thon et aux épinards ! », l’ont finalement dévorée… nous aussi d’ailleurs ! Les carrés ont été nettoyés et recouverts par les déchets et les mauvaises herbes de la planche. J’espère que l’humidité sera profitable aux futurs semis.

Les choux rouges et brocolis, semés-maison, ont été repiqués. Quand aux haricots verts, ils sont sortis et ne se portent pas trop mal. Des plants de concombres et aubergine, achetés dans la jardinerie d’une amie « les jardins de Chabris » les ont rejoint  et j’ai ressemé des petits pois pour une récolte en septembre (on verra bien s’ils se montrent plus coopératifs que les premiers). Reste les betteraves à venir, et les plants de basilic qui se consolident en serre.

J’ai ajouté un plant de melon, qui normalement n’a rien à faire sur cette planche mais, au même titre que les concombres et aubergines, il se marie bien avec les haricots et les choux. Un plant de sarriette et de capucine sont venus leur tenir compagnie.

Planches 2

Les poireaux ont été repiqués comme les panais. Les carottes apparaissent et les semis et récoltes de radis se succèdent. Les salades sont superbes et nous ravitaillent régulièrement. L’ail est en bouton, les fleurs devraient s’épanouir d’ici quelques jours.

Les soucis (j’en ai éliminé une grande partie ressemés seuls) et les fraisiers commencent à fleurir et apportent une petite touche de couleur.

Planche 3

Les courgettes et melons ont fait leur apparition auprès des aubergines et déjà des fruits apparaissent. Le désherbage se fait plus rare ; mes apports réguliers en terreau ramenaient des herbes indésirables à plus en finir. Mais je crois que j’arrive enfin au bout. Ouf !

Un panier de poivron est venu complété le tableau dans les allées.

Planche pommes de terre

Le constat est sans appel : le paillis est vraiment, vraiment très efficace ; les plants font maintenant le triple des premiers et les fleurs apparaissent. Plus aucun entretien ! J’ai arrêté de les couvrir et ai butté les premiers plants, qui eux devront être surveillés. Dès que j’ai de quoi leur faire un paillis je ne vais pas m’en priver. Le lin prend de la hauteur et les œillets d’Inde sont venus en bordure.

Lasagne

Elle est recouverte de terreau et a diminuer de moitié en hauteur ; il est temps d’y planter les tomates. En attendant, les œillets d’Inde y ont pris place avec un pieds de capucine prêt de la bourrache.

Les abords

Le maïs pousse derrière la rocaille et la consoude devient un peu envahissante. Elle se mêle aux hémérocalles et aux oreilles de lapin. Les jachères profitent aussi du climat doux pour s’élever et les boutons commencent à pointer.

Laisser un commentaire

Mars 2012

Le soleil est au rendez-vous et le ballet des semis et plantations peut sérieusement démarrer. L’implantation du potager étant tout juste terminé, certains travaux, normalement réalisés en janvier et février, ont été reportés à mars.

Mes objectifs au potager :

Lune descendante

6, 7 ou 8 mars : tailler les noisetiers et planter les framboisiers.

12 mars : repiquer les myosotis près des framboisiers

Lune montante

15, 16 ou17 mars : semer les petits pois

18 ou mars : semer les carottes, panais et poireaux

20 mars : semer fleurs (soucis, œillets d’Inde, lin, fleurs de jachère et capucine).

21, 22, 23 ou 24 mars : semer épinards et laitues

Lune descendante

29 ou 30 mars : planter les pommes-de-terre

Comments (1)

Mon potager début mai

Le travail avance…

… mais pas tout à fait dans le bon ordre ce mois-ci. Et oui ! Les mois se suivent mais ne se ressemblent pas forcément ! Des rendez-vous, un emploi du temps chargé et des absences répétées ont mis à mal mes ambitions lunaires du mois d’avril.

Cependant, malgré un mois estival, j’ai réussi à préserver tant bien que mal les légumes asséchés par le soleil. Mes arrosages et les quelques pluies des dernières semaines n’ont pas été superflus !

Vous pouvez constater que le vert, cette fois-ci, a fait son apparition… même la mauvaise verdure ! La terre sèche empêche les gastéropodes de venir s’y aventurer.

Les légumes

Les petits pois sont bien moins beaux que l’année passée à la même époque ; ils sont petits mais en fleur. Les épinards montent en graine (je dois déjà les récolter), et les salades s’éclaircissent au fur et à mesure des besoins. J’en ai 3 fois trop, je vais en mettre en pot pour les potagers des copains !

Sont aussi apparus les pommes de terre (planche indépendante), les carottes, les poireaux, les panais (planches 2), les choux rouges (planches 1).

Les semis sous abris

Je les rentre encore tous les soirs pour que les températures de la nuit ne stoppent pas trop leur croissance. Il est encore un peu tôt pour évaluer objectivement l’avancée de mes semis de tomates ; on peut cependant voir apparaître les plants.

Les melons, le basilic rouge, la courge musquée et le potimarron sont en bonne voix.

Les pots des aubergines, courgettes, poivrons, patidous, piments restent désespérément noirs !

Les fleurs

Les semis en terre ont souffert de la chaleur ; les œillets d’Inde, capucines, et soucis apparaissent timidement.

Les semis en pot des haricots d’ornement et des sauges sont en bonne voix !

Le lin et les fleurs de jachères se font encore un  peu prier. Seuls les premiers semis de  cosmos semblent tirer leur épingle du jeu.

Mes objectifs en mai :

Un premier travail de désherbage et de binage s’impose, et compte-tenu du climat actuel, je ne sais pas si cela attendra une semaine de plus. Pour le reste, il s’agit surtout de surveiller, d’arroser et de protéger.

1er mai : récolter les orties et la consoude pour le purin

2 – 3 mai : semer la première vague des haricots verts et beurres de la planche 1

5 mai : semer d’autres rangs de carottes, radis et panais sur les planches 2

7 – 8 mai : désherbage et binage des plantes fleurs

9 – 10 mai : désherbage et binage des plantes feuilles. Repiquage des salades pour les copains !!!

11 – 12 mai : désherbage et binage des plantes fruits

13 – 14 mai : désherbage et binage des plantes racines

16 – 17 mai : désherbage et binage des plantes fleurs

18 mai : désherbage et binage des plantes feuilles

Ai-je besoin de préciser à nouveau mes inspirations : planification des cultures personnelle et calendriers lunaires de Graines et plantes, Autour du potager, et Gerbeaud.

Comments (3)

Mes poireaux miniatures

Quelle bonne surprise !

Je viens de récupérer un gros poulet que j’ai découpé de façon à préparer une partie façon poule-au-pot. Je n’avais malheureusement pas beaucoup de légumes sous la main pour l’accompagnement.

Je suis donc allée jeter un œil sur mes poireaux dans le potager, sans trop y croire, parce que je  les croyais définitivement ratés ! Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu’ils avaient, finalement, bien tiré leur épingle du jeu ; même petits, ils ont un bon aspect, une odeur très agréable, et ils n’ont été attaqués par aucune vilaine bête !

Lire le reste de cette entrée »

Comments (2)

%d blogueurs aiment cette page :